News Corporation – Rupert Murdoch

Après le scandale des écoutes illégales qui conduit à la fin de News of  the World après 168 ans d’existence, le «magnat des médias » Rupert Murdoch annonce en juin 2012 la scission de son groupe en deux sociétés séparées, l’une dédiée au cinéma et à la télévision (Fox Group), et l’autre à l’édition et à la presse (News Corp.)

Le 2 février 2011, News Corporation avait lancé The Daily, premier quotidien entièrement conçu pour l’iPad, qui cesse de paraître en décembre 2012. En 2009, le groupe prenait acte de l’échec du modèle de la gratuité des journaux sur internet, et décidait de rendre payant l’accès à ses propres titres, notamment The Times et The Wall Street Journal (voir la liste complète des journaux détenus).

News Corporation est, avec Time Warner et Disney, l’un des trois plus grands groupes mondiaux de médias (34 milliards de dollars de chiffre d’affaires). Leader de la télévision par satellite (Sky), il détient également le réseau câblé Fox, la société de production 20th Century Fox, la maison d’édition Harper Collins. Il avait acquis en 2005 le réseau communautaire MySpace, mais l’a revendu en juin 2011.

Chronologie de Rupert Murdoch

- 1931 : Naissance à Melbourne
- 1953 : Il hérite de l’Adelaïde News
- 1968 : rachat de News of the World
- 1969 : rachat du Sun
- 1981 : rachat du Times
- 1985 : Rachat de la Twentieth Century Fox. Rupert Murdoch est naturalisé américain afin d’être en conformité avec la législation sur la propriété des médias
- 1989 : lancement en Grande-Bretagne de Sky Network Television
- 1990 : naissance de BSkyB, suite à la fusion avec British Satelite Broadcasting
- 1996 : naissance de Fox News aux Etats-Unis
- 2003 : prise de contrôle du bouquet satellitaire américain Direct TV.
- 2004 : installation du siège social aux Etats-Unis (Etat du Delaware), faisant de News Corp. un groupe de nationalité américaine
- 2007 : rachat du Wall Street Journal et de l’agence Dow Jones

Pour en savoir plus

- « Rupert Murdoch organise sa succession. » Le Figaro, 27 mars 2014
- « Scindé en deux, News Corp. se réinvente un avenir. » Les Echos, 28 juin 2013
- « Rupert Murdoch, l’inoxydable. »  LeMonde.fr, 24 juin 2013
- « Rupert Murdoch met de l’ordre dans ses affaires. » LeMonde.fr, 17 juin 2013
- « Rupert Murdoch divorce et consolide l’avenir de son empire de médias. » LeFigaro.fr, 14 juin 2013
- « Groupe Murdoch: scission entre écrit et audiovisuel. » Le Figaro, 4 décembre 2012
- « News Corp annonce l’arrêt de son quotidien pour iPad, The Daily« . LeMonde.fr, 3 décembre 2012
- « Rupert Murdoch quitte la tête de ses journaux britanniques. » LesEchos.fr, 23 juillet 2012
- « Le quotidien pour iPad «The Daily» en sursis. » lefigaro.fr, 16 juillet 2012
- « L’avenir du «Daily» de Murdoch en question. » LesEchos.fr, 16 juillet 2012
- « News Corp. scindé, Murdoch restera à la tête des deux entités. » Les Echos, 29 juin 2012
- « News Corp. prêt à se scinder en deux. » « De la presse aux chaînes de télévision câblées: un empire tentaculaire. » Les Echos, 27 juin 2012
- « Après le scandale, News Corp. pourrait se scinder en deux. » Les Echos, 26 juin 2012
- « Murdoch préfère la télévision aux journaux en Australie. » Les Echos, 21 juin 2012
- « Murdoch «inapte à diriger» un groupe international. » Le Figaro, 2 mai 2012
- « James Murdoch contraint de lâcher la présidence de BSkyB. » Les Échos, 4 avril 2012
- « Murdoch dévoile son Sun on Sunday. » lefigaro.fr, 27 février 2012
- « Après News of the World, Murdoch face à la crise du Sun. » lexpress.fr, 13 février 2012
- « Scandale des écoutes : un froid de canards. L’affaire Murdoch a frappé durement une presse déjà mal en point et qui doit se faire pardonner ses errements. » Libération, 25 janvier 2012
- « Rupert Murdoch : «Jamais de ma vie je ne me suis senti aussi humble». Une longue influence sur la politique britannique. Cinq clefs pour comprendre l’affaire. Les Etats-Unis secoués par le «Watergate» de Murdoch. » Les Echos, 20 juillet 2011
- « Murdoch père et fils s’excusent, mais se dédouanent. La guerre de succession est ouverte entre les héritiers du magnat des médias. » Le Figaro, 20 juillet 2011
- « Rupert Murdoch sous la pression des politiques et des actionnaires. »  Les Echos, 15 juillet 2011
- « L’empire Murdoch peine à arrêter l’onde de choc. Le scandale des écoutes au Royaume-Uni fait vaciller le géant des médias et accroît ses difficultés stratégiques. » Le Monde, 12 juillet 2011
- « Le scandale des écoutes fragilise David Cameron. » « Murdoch tente de sauver le rachat de Sky. » Le Figaro, 9 juillet 2011
- « Murdoch ferme News of the World pour sauver ses chances d’acheter BSkyB. » « La fin brutale du fleuron lucratif d’une presse de caniveau. » Le Monde, 9 juillet 2011
- « Face à un torrent de révélations, Murdoch ferme son tabloïd News of the World. » Les Echos, 8 juillet 2011
- « News Corp. tire un trait sur l’aventure MySpace. » Les Echos, 1er Juillet 2011
- « Rupert Murdoch se débarrasse de MySpace à un prix dérisoire. » Le Monde, 1er juillet 2011
- « Rupert Murdoch, 80 ans, plus actif que jamais. News Corp. recevra aujourd’hui le feu vert définitif du gouvernement britannique pour mettre la main sur la totalité du bouquet de télévision payante par satellite BSkyB. » Le Figaro, 21 mars 2011
- « Avec BSkyB, News Corp. près de réaliser son plus gros achat. Le feu vert du gouvernement britannique à Rupert Murdoch scandalise l’opposition outre-Manche. » Les Echos, 4 mars 2011
- « SkyNews, la mauvaise affaire de Murdoch. » Stratégies, 3 mars 2011
- « Murdoch se propulse à la une de la presse numérique. » Challenges, 17 février 2011
- « Ce scandale qui ébranle l’empire de Rupert Murdoch » (Les écoutes téléphoniques du News of the World). Les Echos, 4 février 2011
- « Murdoch lance le premier quotidien 100 % sur iPad. » Les Echos, 3 février 2011
- « The Daily : le dernier pari de Rupert Murdoch. » Les Echos, 2 février 2011
- « Télévision : le succès de BSkyB au Royaume-Uni inquiète la concurrence. Rupert Murdoch pourrait être empêché d’acquérir la totalité du capital. » Le Monde, 11 novembre 2010
- « Le Times de Rupert Murdoch revendique 200.000 abonnés en ligne payants. » Les Echos, 3 novembre 2010
- « Rachat de BSkyB : Murdoch se met tous les médias à dos. » Les Echos, 11 octobre 2010
- « L’irrésistible Citizen Murdoch. » Courrier International, 30 septembre 2010
- « Murdoch sur le papier de guerre. Avec son Wall Street Journal, le magnat veut abattre le New York Times et contrôler le marché. » Libération, 21 septembre 2010
- « Dans la «newsroom» du Wall Street Journal . » Les Echos, 16 août 2010
- « Tout-payant : Murdoch veut le salaire du labeur. L’accès gratuit aux sites du Times et du Sunday Times, c’est fini. Une première au Royaume-Uni. » Libération, 24 juin 2010
- « Avec BSkyB, M.Murdoch veut renforcer le pôle audiovisuel de son empire. » Le Monde, 17 juin 2010
Le vieux lion et la dame grise. Murdoch a trouvé un ennemi à sa dimension : le New York Times, auquel il a décidé de tailler des croupières via le Wall Street Journal. » Stratégies n°1588, 6 mai 2010
- « Rupert Murdoch fait le pari du tout-payant pour le site Internet du Times. En cas d’échec, News Corp. pourrait vendre le titre, fortement endetté. » Le Monde, 1er avril 2010
- « Murdoch ramène sa poire à la Grosse pomme. Le nabab lance une édition new-yorkaise du Wall Street Journal. » Libération, 5 mars 2010
- « Murdoch réorganise la branche professionnelle de Dow Jones. Trois ans après la reprise de Dow Jones pour 5,6 milliards de dollars, le groupe News Corp. de Rupert Murdoch va regrouper le Wall Street Journal, l’agence Dow Jones et sa filiale Factiva au sein d’une même division. » Les Echos, 6 janvier 2010
- « Murdoch hésite à passer à un modèle payant pour ses journaux sur le Web. » Les Echos, 6 novembre 2009
- Le Wall Street Journal va devenir totalement payant sur mobile. » Les Echos, 17 septembre 2009
- « Murdoch fait la guerre au gratuit. L’empereur des médias a décidé de fermer son quotidien gratuit à Londres et de rendre payant, l’année prochaine, l’accès aux sites internet de ses journaux. » Libération, 31 août 2009
- « La presse britannique les yeux rivés sur l’expérience Murdoch. En Grande-Bretagne, Rupert Murdoch est persuadé qu’il y a un modèle économique gagnant passant par un accès payant aux sites Web de ses titres. » Les Echos, 14 août 2009
- « La presse en ligne se convertit au payant. Le magnat des médias Rupert Murdoch a relancé le débat sur la fin de la gratuité de l’actualité sur la Toile. » Le Figaro, 11 août 2009
- « Murdoch, le Tycoon des médias. Le magnat australien connu pour ses opinions conservatrices a pris dans les années 1990 fait et cause pour le travailliste Tony Blair dont il est devenu un proche conseiller. » Les Echos, 3 août 2009
- « Murdoch nomme un nouveau lieutenant à ses côtés. Le PDG de DirectTV, Chase Casey, devient le numéro deux de Rupert Murdoch à la tête de News Corp. Il succède à Peter Chernin, qui était jusque-là l’homme de confiance du magnat des médias. » Les Echos, 5 juin 2009
- « The Wall Street Journal à la sauce Murdoch. » Courrier International n°914, 7 mai 2008
- « Murdoch veut dominer le marché new-yorkais. Le propriétaire du New York Post veut racheter le quotidien Newsday. » Le Figaro, 26 avril 2008
- « James Murdoch, conservateur comme papa. » Le Monde, 28 décembre 2007
- « Rupert Murdoch, nouveau propriétaire de Dow Jones et du Wall Street Journal. Après le vote favorable des actionnaires, le magnat de la presse devient le patron du prestigieux quotidien économique. » Le Monde, 15 décembre 2007
- « Rupert Murdoch prend les rênes du Wall Street Journal. » Les Echos, 14 décembre 2007
- « Rupert Murdoch réorganise la direction de Dow Jones et du Wall Street Journal. Six mois après avoir racheté le groupe, le magnat de la presse intronise son fils comme héritier de son empire médiatique. » Le Monde, 8 décembre 2007
- « Wall Street Journal vs Rupert Murdoch : vaudeville ou tragédie ? » Médias n°15, hiver 2007
- « Rupert Murdoch reconnaît imposer son contrôle éditorial sur ses journaux tabloïds. » Le Monde, 27 novembre 2007
- « Fox Business Network, le nouveau pari de M. Murdoch. » Le Monde, 16 octobre 2007
- « The Times : l’empreinte Murdoch. Depuis 1981, le quotidien britannique a mué sous la férule du magnat australien. » Les Echos, 9 juillet 2007
- « « Citizen Murdoch » : cinquante ans d’une irrésistible passion pour la presse. » Les Echos, 3 mai 2007
- « Murdoch lance un gratuit du soir pour répondre à l’Evening Standard. » Les Echos, 2 août 2006
- « Murdoch n’a pas dit son dernier mot. » Courrier International n°817, 29 juin 2006
- « Rupert Murdoch mise sur la téléphonie mobile et Internet pour vendre ses contenus à la Chine. » Le Monde, 20 juin 2006
- « Empereurs des médias, de Springer à Murdoch« . L’Atlas du Monde Diplomatique, 2006
- « News Corp quitte l’Australie pour New York. » Le Figaro, 7 avril 2004
- « James Murdoch prend les rênes de BSkyB sous la houlette de son père, Rupert ». Le Monde, 13 février 2004
- « L’empire de Rupert Murdoch au service d’une propagande pro-guerre ». Le Monde, 12 avril 2003
- « Avec DirecTV, Murdoch devient leader américain de la télévision par satellite ». Les Echos, 11 avril 2003
- « Rupert Murdoch s’adjuge Direct TV pour sept milliards de dollars ». Le Figaro, 10 avril 2003
- « Avec Telepiù en Italie, News Corp étend son emprise en Europe ». Le Monde, 4 avril 2003
- « Les profits de News Corp tirés par la télévision et le cinéma ». La Tribune, 13 février 2003
- « Les réseaux politiques de Citizen Murdoch ». Le Monde, 28 décembre 2001
- « Des jeux, une star et une Chinoise ». Le Monde, 24 février 1999
- « Sur les traces du tycoon au coeur dur ». Le Monde, 23 février 1999

Voir aussi :

- Situation et stratégie du groupe News Corporation de Rupert Murdoch. Acrimed, 8 mars 2010
- Jean-Claude Sergeant : « Rupert Murdoch ou la tentation planétaire », in Jean-Pierre Gélard (dir.) : Médias, mensonges et démocratie…, Presses Universitaires de Rennes, 2005

Laisser un commentaire