DocPresse ESJ-Lille

Service Documentation de l'ESJ Lille

Economie de la presse

Les médias de masse traditionnels, et notamment le secteur de la presse écrite, s’appuient sur un double financement dont les ressources sont issues à la fois des lecteurs (abonnement, vente en kiosque) et des annonceurs. Même si depuis près de 20 ans, on observe un lent déplacement des dépenses des annonceurs des médias vers le «hors médias», pour atteindre en 2008 un rapport de 1/3 contre 2/3, l’arrivée de l’Internet semble d’ores et déjà transformer les pratiques des annonceurs et celles des consommateurs.

Du côté des recettes publicitaires, l’Internet est le média le plus dynamique: il s’impose comme le quatrième média publicitaire (en 2007 en France) devant l’affichage, même s’il demeure encore derrière la presse, la télévision et la radio.

Du côté des recettes des consommateurs, ceux-ci semblent être de moins en moins prêts à payer pour consommer des offres culturelles et médiatiques. Ce double déséquilibre remet en cause fondamentalement la viabilité du modèle économique de la presse écrite. (Nathalie Sonnac, 2009)

 

Répartition des investissements en communication des annonceurs dans les médias en 2014 (source UDA)

  • Télévision: 36,6%
  • Presse écrite: 24,9 %
  • Internet: 16,7%
  • Publicité extérieure (affichage): 12,6%
  • Radio: 8,2%
  • Cinéma: 1,2%

 

Médias français: qui possède quoi. Le Monde diplomatique/Acrimed, mars 2017

Les principaux groupes de presse écrite en France

Lagardère Active

Pôle médias du groupe Lagardère.
Chiffre d’affaires 2015: 915 millions d’euros (Lagardère)
Titres édités: Paris Match, Le Journal du Dimanche, Elle, Public, Télé 7 Jours, Version Femina…
Audiovisuel: Europe 1, Gulli, RFM, Virgin…

L’actualité du groupe Lagardère sur Scoopit!DocPresseESJ

 

 Prisma Media

Filiale du groupe allemand Gruner+Jahr, lui-même détenu par le groupe Bertelsmann.
Chiffre d’affaires: 370 millions d’euros (Prisma)
Titres édités: Télé LoisirsGEO, Capital, Voici, Gala, VSD, Femme Actuelle, Ça m’intéresse, Flow…
Numérique: Cerise (Gentside et Ohmymag)

L’actualité du groupe Prisma sur Scoopit!DocPresseESJ

 

Bayard Presse

Chiffre d’affaires 2015: 354 millions d’euros. (Stratégies)
Titres édités: La Croix, Pèlerin, Notre Temps, Pomme d’Api, J’aime lire, Okapi…

L’actualité du groupe Bayard sur Scoopit!DocPresseESJ

 

 Altice Média

Branche médias de l’opérateur SFR, qui détient également NextRadioTV (BFMTV, RMC…)
Chiffre d’affaires 2015: 354 millions d’euros (Stratégies)
Titres édités: L’Express, Libération, Point de Vue, 01 Net, A nous Paris

L’actualité du groupe Altice Média sur Scoopit!DocPresseESJ 

 

Mondadori France

Filiale du groupe italien Mondadori, détenu par Fininvest, holding de la famille Berlusconi
Chiffre d’affaires 2015: 335 millions d’euros. (Stratégies)
Titres édités: Auto Plus, Modes & Travaux, Télé Star, Closer, Grazia, Science & Vie, Le Chasseur Français

L’actualité du groupe Mondadori sur Scoopit!DocPresseESJ

 

Groupe La Vie – Le Monde

Chiffre d’affaires 2015: 334 millions d’euros. (Stratégies)
Titres édités: Le Monde, Télérama, Courrier International, La Vie, L’Obs…
Numérique: HuffPost France

L’actualité du Monde sur Scoopit!DocPresseESJ

 

Groupe Figaro

Filiale du groupe Dassault
Chiffre d’affaires 2016: 520 millions d’euros. (Dassault)
Chiffre d’affaires 2015 pour Le Figaro: 300 millions d’euros. (Stratégies)
Chiffre d’affaires 2015 Numérique: 160 millions d’euros (Le Figaro)
Titres édités: le Figaro, Le Figaro Magazine, Madame Figaro, TV Magazine
Numérique: CCM Benchmark (Copains d’avant, le Journal du Net, l’Internaute, Comment ça marche, WanSquare, la Lettre de l’Expansion…)

L’actualité du Figaro sur Scoopit!DocPresseESJ

 

Groupe Les Echos

Filiale du groupe LVMH
Chiffre d’affaires 2016: 172 millions d’euros. (AFP-L’Expansion, 1er mars 2017)
Titres édités: les Echos, Investir, Connaissance des Arts, Le Parisien-Aujourd’hui en France (rachetés au groupe Amaury en 2015)
+ Radio Classique

Voir aussi les groupes de presse régionale:

Qui possède la presse française? (l’Obs, 2015)

 

Pour en savoir plus

 

Ouvrages et revues

Les commentaires sont fermés.