DocPresse ESJ-Lille

Service Documentation de l'ESJ Lille

Théophraste Renaudot (1586-1653)

Théophraste Renaudot est le fondateur, en 1631, de la Gazette, considéré comme premier journal français*.

Originaire de Loudun, médecin, il est nommé en 1619 Commissaire aux pauvres du royaume, grâce à François Leclerc du Tremblay, alias père Joseph, alias « l’Eminence grise« , proche du cardinal de Richelieu.

Avec le soutien de ce dernier, Renaudot fonde plusieurs organismes à vocation sociale, notamment un Bureau d’adresse qui diffusera des offres d’emploi puis des annonces de toute sorte. Il y organisera des conférences philosophiques et scientifiques, sur le modèle des académies alors florissantes.

En 1631 il obtient un privilège -nécessaire à tout éditeur- pour publier la Gazette, qui sera l’organe d’information plus ou moins officiel du gouvernement, Louis XIII et Richelieu y collaborant même personnellement.

C’est toutefois dans ce contexte de « dépendance » que Renaudot proclamera l’utilité des gazettes qui « empêchent les faux bruits » et posera les fondements de l’éthique journalistique (Voir Gilles Feyel).

*en concurrence avec les Nouvelles ordinaires de divers endroicts que la Gazette « absorbera » dès 1631,  Le Mercure françois des frères Richer (1611) que Renaudot reprendra en 1635 et la Relation de Johann Carolus (1605, Strasbourg).

 

Pour en savoir plus

L’article Gazette (de France) dans le Dictionnaire des journaux (1600-1789)

Les commentaires sont fermés.